Méthode PROMPT Speech Therapy

 

La maman du petit Maxime nous fait partager son expérience personnelle au sujet de la méthode de rééducation PROMPT. Les formations pour familles et professionnels mentionnées dans l'article ne sont pas organisées par l'AFSA.


Qu'est-ce que la méthode PROMPT ?

Introduction

Je suis maman d'un petit garçon de 4 ans, Maxime, concerné par le syndrome d'Angelman. Le diagnostic génétique a été posé il y a un an, à son troisième anniversaire donc. Avant cela, si nous n'étions pas prêts à faire cette démarche de recherche génétique, nous avons néanmoins inscrit Maxime dans une prise en charge globale et pluridisciplinaire depuis son plus jeune âge et nous n'avons jamais cessé d'explorer les différentes méthodes ou pratiques qui nous semblaient pertinentes pour lui. Lorsque nous avons connu la nature génétique de ses difficultés nous avions donc déjà parcouru un très long chemin et il a été naturel pour nous de nous dire que nous ne laisserions pas le champ des possibles se fermer pour Maxime en terme développemental, du fait de cette anomalie génétique et du pronostic actuellement connu : peut-être existe-t-il des outils de rééducation encore mal connus qui permettraient à Maxime de faire son propre chemin car Maxime est Maxime avant d'être "atteint du syndrome d'Angelman". Notre façon d'être parents et d'accompagner Maxime est donc résolument de le suivre là où il nous mène et de ne jamais cesser de croire en lui. C'est ici la raison qui m'a permis de venir jusqu'à vous, au sein de l'AFSA, car je crois que nous partageons tous ici cette curiosité de ce qui se fait ailleurs et cette combativité pour aider nos enfants.

Je viens donc vers vous concernant une méthode d'orthophonie sensori-motrice nommée PROMPT que Maxime nous a mené à découvrir il y a quelques mois. En effet, devant les manifestations régulières de Maxime d'un certain désir ou plaisir de s'exprimer oralement et ayant repéré quelques sons "signifiants", bien que non intelligibles pour les non initiés, nous nous sommes penchés sur les méthodes de rééducation du langage faisant intervenir l'intégration sensori-motrice lors de l'élaboration de sons, puis de mots. Nous avons ainsi "découvert" une méthode américaine nommée PROMPT qui nous a semblé extrêmement pertinente pour Maxime. Je dis "découvert" entre guillemets car cette méthode a vu le jour dans les années 70 aux Etats-Unis, a fait l'objet d'évaluations sérieuses et de nombreuses études scientifiques, et est diffusée assez largement aux Etats-Unis, Canada, Australie, ainsi qu'en Angleterre, Allemagne, Italie, Pays-Bas...

Je me propose donc de vous communiquer les principes généraux de la méthode, car nous sommes à l'initiative d'un projet de formation pour un groupe d'orthophonistes français à cette méthode PROMPT par le biais de l'institut américain qui ferait déplacer une formatrice canadienne sur notre sol français d'ici à Janvier ou Février 2017. Peut-être certains parents verront-ils dans ce bulletin d'information une opportunité pour l'orthophoniste qui accompagne leur enfant de se former à de nouveaux outils de rééducation pertinents pour leur enfant. Les informations pratiques concernant la dite formation serons exposés à la fin de ce bulletin, mais permettez-moi d'abord d'introduire les principes de cette méthode PROMPT. J'ajoute que, pour nous, cette approche est un "plus" permettant l'investissement d'un langage oral avec des outils de rééducation adaptés et que nous ne l'abordons bien évidemment pas en contradiction avec les méthodes de communication alternatives ou augmentatives qui ont largement fait leurs preuves dans le syndrome d'Angelman. Simplement, il nous importe, pour notre fils qui est assez "bavard", et que nous ne comprenons pas, de lui donner la chance de parvenir à se faire comprendre aussi oralement.
 

Les principes de la méthode

 

Rentrons à présent dans le vif du sujet. PROMPT est un acronyme pour Resctructured Oral Muscular Phonetic Tagets, c'est-à-dire qu'il s'agit d'une méthode de rééducation du langage qui vise à apporter des signaux sensoriels aux lèvres, aux joues et à la langue pour aider le patient à sentir le placement correct de sa bouche pour chaque son et chaque mot. Pour des enfants qui ont peu ou pas conscience de la position de leur langue, par défaut d'intégration sensorielle, leur dire simplement comment faire ou leur montrer par le biais de l'imitation ne les aide pas vraiment ! Avec la méthode PROMPT, le praticien touche le visage de l'enfant pour lui faire sentir la position correcte, par exemple pour le son "m" en posant les doigts sur les lèvres. Essayez, vous verrez, vous avez une sensation de vibration plus intense en le faisant ainsi. Bien sûr cette approche tactile doit être travaillée dans le jeu et sans vécu intrusif, c'est pourquoi la méthode n'est pas simplement une approche technique manuelle mais intègre cette pratique tactile dans une approche beaucoup plus globale qui vise à donner du sens aux sons ou mots prononcés et cela dans une relation de confiance et dans un contexte de jeu. Une séance de PROMPT n'est définitivement pas une séance où l'enfant est amené à répéter des exercices. Le thérapeute s'efforce de l'aider à prononcer les sons ou mots qui ont du sens pour lui et qui viennent de son propre désir, pendant que l'on s'occupe à des choses qui plaisent à l'enfant, des jeux qu'il aime et qui peuvent donc l'amener au désir de s'exprimer spontanément. C'est donc une méthode que je trouve pour ma part profondément enrichissante et éminemment complexe à pratiquer.
Les principes fondateurs de cette méthode reposent sur les principes de la plasticité cérébrale et de l'intégration sensorielle. C'est-à-dire que plus l'enfant ressent, en terme d'intensité et de fréquence, le positionnement correct de sa bouche pour émettre tel ou tel son, plus sa mémoire sensori-motrice de la sphère orale se construit. Ces mouvements deviennent donc peu à peu automatiques, naturels, ils sont intégrés. Les méthodes de rééducation plus traditionnelles s'appuient sur des approches qui reposent essentiellement sur le système visuel, le regard, et le système auditif par le biais de l'imitation. La méthode PROMPT ajoute à ces deux piliers le canal sensoriel du toucher. En terme de plasticité cérébrale, on peut penser que l'exploitation de canaux sensoriels bien intégrés favorise l'intégration de canaux sensoriels pour lesquels l'intégration est difficile : Avez-vous, vous aussi des enfants qui ont un goût et un interêt majeur pour la musique et les chants ? Faites-vous l'observation que la musique ou les chants ont un effet très apaisant pour votre enfant, que cela lui permet de fixer son attention, de se calmer ? Avez-vous souvent le sentiment que votre enfant comprend bien mieux qu'il ne peut s'exprimer au moins oralement ? Il semblerait en effet que le canal sensoriel privilégié des enfants atteints du syndrome d'Angelman soit bien souvent le canal auditif, mais cela ne suffit pas à réparer les autres canaux sensoriels déficients, car la réalité est que nos enfants peinent durement à élaborer des sons. Apporter également le toucher comme support intégratif peut donc paraître une approche intéressante. Ceci étant dit, cette méthode physique peut également paraître une méthode intrusive. Il est crucial bien-sûr que l'enfant s'y acclimate à son rythme et que la pratique se fasse dans le respect de son intégrité corporelle et dans une relation de confiance avec le thérapeute. C'est tout l'enjeu de cette méthode que d'être bien pratiquée ! Connaître uniquement les signaux sensoriels n'est pas suffisant pour une bonne pratique. C'est donc ainsi que nous en sommes venus, avec l'orthophoniste qui s'occupe de Maxime, à élaborer un projet de formation à la méthode PROMPT, avec l'institut PROMPT américain, cela afin de donner accès à l'orthophoniste de Maxime (et à d'autres orthophonistes intéressés) à une formation de qualité et de permettre ensuite une pratique dans les meilleures conditions.
Sachez enfin que si cette pratique était d'abord connue aux Etats-Unis comme une pratique adaptée pour les enfants apraxiques, elle est à présent largement utilisée et préférée à d'autres méthodes pour les troubles d'intégration sensori-motrice, pour la dysarthrie, les troubles phonologiques ayant une origine motrice, ainsi que bien d'autres troubles. Aux Etats-Unis, nombre d'enfants atteints du syndrome d'Angelman bénéficient de cette méthode avec des résultats bénéfiques.
 

Pour aller plus loin...

 

Je vous communique ici deux liens qui vous permettront d'aller un peu plus loin et de vous familiariser avec cette méthode, si tout cela vous interpelle. Je précise que les deux liens sont en anglais :

  • d'abord voici l'adresse du site du PROMPT institute : http://www.promptinstitute.com
  • ensuite voici une video d'introduction destinée à un public d'orthophonistes, qui donne à comprendre de manière assez pédagogique les principes de base de la méthode : 

 



Le projet de formation PROMPT

 

Je suis donc avec l'orthophoniste qui accompagne Maxime à l'initiative d'un projet de formation à la méthode PROMPT pour un groupe d'orthophonistes français. Nous avons obtenu de l'institut PROMPT deux sessions de formation de premier niveau, à Paris les 4-5-6 Février 2017 et 10-11-12 Février 2017 (soit l'une soit l'autre, 25 participants par groupe).
Je suis en contact direct avec le PROMPT Institute aux Etats-Unis qui s'engage à faire venir une formatrice canadienne sur notre sol français si tant est que l'on réunisse un groupe suffisamment nombreux. Si ce projet vous intéresse pour votre enfant et l'orthophoniste qui l'accompagne, voici quelques informations qui pourront vous être utiles et que vous pourrez transmettre à vos orthophonistes : 

 

Concernant l'accessibilité pour un public francophone à la méthode PROMPT 

 

La méthode en elle-même, qui repose donc sur un toucher particulier de la région orofaciale, de manière à augmenter le retour sensoriel lors de la production de sons a déjà été adaptée à la langue française pour les besoins d'orthophonistes francophones au Québec, où la méthode est plus répandue qu'en Europe. 
Si la méthode en elle-même a été adaptée à la langue française, l'enseignement, lui, se fait en anglais car actuellement il n'y a aucun formateur de la méthode qui soit francophone. Ceci étant dit, 4 formatrices canadiennes parlent un peu le français et réalisent déjà des formations au Québec avec des orthophonistes francophones, et cela fonctionne bien.
D'autre part, l'institut PROMPT s'engage à ce qu'un orthophoniste francophone déjà formé à la méthode se joigne à la formatrice, pour l'atelier de formation français, afin qu'aucune incompréhension ne puisse subsister lors de la formation. Je crois que les conditions ne sauraient être plus favorables pour ce groupe d'orthophonistes que nous nous proposons de réunir, même avec un niveau d'anglais assez basique. 

 

Concernant le déroulement de la formation

 

Les choses sont bien organisées puisqu'il y a des ateliers de formation dans de nombreux pays depuis une quinzaine d'années... :
La formation se déroule en 4 étapes : 

1 / Introduction to PROMPT : technique

Se déroule sur 3 jours, l'objectif est d'acquérir les principes de la méthode et la technique elle-même. Programme

2 / ​Bridging PROMPT technique to intervention

Egalement sur trois jours, l'objectif est de pouvoir construire un programme d'intervention individualisé pour chaque patient. Programme

3 / The PROMPT Technique Practicum Project

Qui lui est un processus de supervision pour un patient donné et qui se fait donc dans la durée.

4 / PROMPT certification : a self-study project

Qui est comme son nom l'indique la dernière étape, celle de la certification.

  • Les deux ateliers de formation sont donc très intenses, courts et conçus pour que  les orthophonistes en sortent avec de véritables outils pour leurs pratiques. L'institut PROMPT propose que les praticiens formés en France puissent se faire guider dans leurs pratiques au décours de la formation par des formateurs canadiens ou européens, si cela leur semble nécessaire. Cela gratuitement ou selon une faible rémunération (je crois que c'est une proposition là encore très intéressante et généreuse !). Ceci étant dit, les deux ateliers de formation sont conçus pour que les orthophonistes y participant puissent intégrer la technique à leur pratique, rapidement. La supervision apparaît vraiment comme un processus de spécialisation, en vue de devenir soi-même formateur. Mais enfin je crois que cela est plus rassurant pour les praticiens sortant de formation d'avoir un référent-conseil disponible pour les guider dans leur mise en pratique débutante de la méthode PROMPT et l'intégration de cette méthode à leur propre pratique. C'est pourquoi je crois que cette offre est à transmettre à tous les candidats à la formation.
  • j'insiste encore sur le fait que si ces ateliers sont courts, ils sont réputés complexes. Il importe donc de venir vers cette méthode avec une réelle motivation pour les orthophonistes et les familles car cela demande un travail important.



Concernant le prix d'une telle formation.

 

Tant que nous n'avons pas établi le nombre de participants, nous n'avons pas de prix formel. Le prix sera de environ 900-1000€ individuellement et pour chacune des deux formations de trois jours.
J'espère sincèrement que les informations concernant la méthode et notre projet de formation vous paraitront claires, que cela vous intéressera pour votre enfant, ouvrira de nouvelles perspectives également pour vous et pour la pratique de l'orthophoniste qui accompagne votre enfant.

 Il n'y a pas d'aide par le biais du FIFPL pour les professions libérales.

 

Pour plus d'informations 

 Le site officiel www.promptinstitute.com

 


 

 

L’AFSA et les familles touchées par le syndrome d’Angelman ont besoin de vous. Afin de les aider, plusieurs moyens sont à votre disposition

Nous Soutenir