Association de Zoothérapie pour l’Autonomie et l’Éveil

Émilie, adhérente de l’AFSA et maman de Noa, atteint du syndrome d’Angelman, crée AZAE :
Association de Zoothérapie pour l’Autonomie et l’Éveil

Émilie nous raconte son histoire...

Je suis la maman d’un petit Noa, né en août 2007, qui a le syndrome d’Angelman en mosaïque.
Noa adore les animaux et un jour j’ai entendu parler de l’equitherapie. Noa a commencé les séances d’equitherapie en octobre 2012.
J’ai pu voir rapidement ses effets positifs sur mon fils (notamment il était très calme, posé et attentionné avec le cheval).
À la même période, j’avais fait une demande de chien à l’assocaition Handichiens (www.handichiens.org). Le temps d’attente était tellement long que, découragés, nous avons acheté un chien et l’avons dressé pour Noa.
Son papa (qui est pompier) a donc fait une formation d’éducateur canin et Nanook (chien de race husky) est arrivée chez nous à l’âge de 8 semaines en février 2013. Ne pouvant plus travailler à cause des différentes
prises en charge de Noa (je suis infirmière), j’ai cherché à me reconvertir professionnellement dans un métier dans lequel je puisse m’épanouir et qui, en même temps, puisse être utile à Noa. C’est à ce moment-là que j’ai découvert le métier de zoothérapeute.
Je suis donc partie me former à Colmar (chez l’institut de formation Agatea www.agatea.org) en avril dernier. Suite à cette formation, j’ai créé, il y a tout juste quelques semaines, mon association, AZAE (Association de Zoothérapie pour l’Autonomie et l’Eveil ).
L’association propose des séances d’equitherapie, de médiation animale à domicile (avec l’animal de l’association avec lequel la personne a le plus d’affinité), mais aussi des séances de médiation animale dans des structures (maison de retraite avec unité Alzheimer, IME, crèches, écoles maternelles…), et aussi des animations (par exemple pour les temps de répits, pour les parents…). Tout peut être envisagé, il suffit de me contacter.

Les principes de la médiation animale :
La médiation animale est une rencontre qui vise le bien être physique, psychique et social de la personne
fragilisée ou dépendante par le biais des interactions avec l’animal.
Il s’agit d’une approche dans laquelle l’animal est un intermédiaire entre les intervenants et les personnes suivies, un moyen de stimulations ou de création de liens affectifs.

Les séances :
Nous proposons deux types d’interventions :
- AAA : Activités Associant les Animaux
- TFA : Thérapie Facilité par les Animaux

Nous proposons des séances personnalisées avec des objectifs précis, réalisées en groupe ou en individuel.
La fréquence, la durée, les objectifs sont déterminés au cas par cas, pour des interventions de qualités.

J’ai suivi également des formations ABA et PECS.

Voici mon site, qui est en cours de finition:
www.azae.e-monsite.com

Émilie Mouzon

06 35 59 94 57

L’AFSA et les familles touchées par le syndrome d’Angelman ont besoin de vous. Afin de les aider, plusieurs moyens sont à votre disposition

Nous Soutenir